Ces Rencontres se tiendront du 22 au 29 Juillet 2017, dans les Pouilles, au sud de l’Italie.

Organisées chaque année dans un pays d’Europe, les RIJ rassemblent plusieurs centaines de jeunes, militant-es ou non, intéressé-es par l’anticapitalisme, l’écologie, la lutte contre les oppressions…

Il s’agit de se retrouver dans un campement autogéré pendant une semaine pour se rencontrer, discuter et se former sur les sujets nécessaires pour changer la société. Économie, éco-socialisme, féminisme, luttes LGBT, antiracisme seront abordés lors de formations, ateliers, de débats. Le but étant d’approfondir des questions théoriques, de mieux comprendre leur fonctionnement et d’échanger des expériences. Ainsi ce sera l’occasion d’apprendre comment se mène la lutte antifasciste en Italie et celle pour le droit à l’avortement en Espagne, d’avoir des nouvelles des révolutions arabes et des soulèvements en Europe de l’Est… Parler avec des camarades du monde entier permet aussi de voir les choses d’un œil différent, comme par exemple d’aborder l’éco-socialisme du point de vue de militants des Philippines.

C’est aussi l’occasion de faire le point sur la situation dans son pays et des luttes à construire. Les échanges avec des camarades engagé-es dans des regroupements larges comme Podemos  en Espagne ou l’Alliance rouge-verte au Danemark, des camarades qui se sont confronté-es à l’austérité européenne, comme en Grèce. Au-delà de ces éclairages, des convergences concrètes européennes ou internationales peuvent se discuter : actions écologistes, soutien aux migrant-es…

Parce que nous voulons une société débarrassée des oppressions et du capitalisme, nous essayons de mettre en pratique nos principes dans le camp. La nourriture, le nettoyage, la tenue du bar sont effectués collectivement, un effort particulier est fait pour combattre les préjugés et normes qui règnent dans la société actuelle (sexisme, racisme, homophobie), et une monnaie interne est créée pour niveler les différences de richesse entre pays.

Enfin les RIJ sont surtout une expérience militante et humaine lors des fêtes ou de discussions autour d’un verre, et permettent de tisser des liens par-delà les frontières pour mieux se connaître et changer le monde. C’est bien ce genre de société que nous voulons créer !

Le camp est ouvert à toutes et tous, n’hésite pas à venir ! Une participation est nécessaire pour participer aux frais d’organisation, de nourriture, de traduction… N’oublie pas non plus de ramener ta tente ! Pour le trajet, des transports collectifs seront mis en place à partir de différentes villes.

D’autres informations (prix, organisation, programme des discussions) arriveront dans les prochains mois, mais pour toutes celles et ceux qui doivent s’y prendre à l’avance, commencez à réserver votre semaine !

Pour se renseigner, s’inscrire… c’est par ici