La rentrée a été annoncée avec une baisse drastique des contrats aidés : passer de 459 000 contrats signés en 2016 à 310 000 en 2017 avec des conséquences sociales et humaines dramatiques. Pour 2018, ce sera pire encore, on parle de 200 000 contrats aidés seulement. Aujourd’hui 130 000 salarié-es associatifs sont en contrats aidés, leurs emplois sont tous menacés quand ils n’existent d’ores et déjà plus.

Pour se faire une idée:  une carte  qui matérialise les suppressions et une pétition à signer.

Un rassemblement aura lieu le 03 octobre à 13H00 place du Palais-Royal à Paris