84 salariés du nettoyage des gares SNCF du nord de l’Ile-de-France, embauchés par H.Reinier-ONET, sous-traitant de la SNCF, sont en grève depuis le 2 novembre. Plus de 40 jours de grève pour leurs conditions de travail, plus de 40 jours sans salaire, une lutte exemplaire pour le respect et la dignité.
Ces hommes et femmes invisibles, qui nettoient nos gares à l’aube, mais aussi les voies et les trains, sont essentiels au bon fonctionnement de notre réseau ferroviaire. Pourtant ils sont traités comme des moins que rien par la SNCF et son sous-traitant H.Reinier-ONET, doivent travailler dans des conditions inhumaines pour des salaires de misère. Et bien cette fois les précaires parmi les précaires lèvent la tête, luttent et résistent à la répression!
Face à leur détermination et sous la pression de la médiatisation et de l’immense élan de solidarité rencontré par leur lutte, les négociations avec l’employeur sont en bonne voie : les grévistes ont déjà gagné sur certaines de leurs revendications. D’un autre côté, la SNCF joue la carte de la répression en convoquant les grévistes au tribunal avec des menaces d’amendes de milliers d’euros. Mais rien n’y fait : les grévistes restent déterminés ! Ils sont d’ores-et-déjà un exemple de combativité, d’auto-organisation et de courage pour toutes les luttes à venir. Continuons à les soutenir jusqu’à la victoire !
Pour célébrer cette formidable lutte et continuer à remplir leur caisse de grève, ils et elles vous invitent à venir nombreux à leur fête de soutien, ce samedi 16 décembre de 14h à 17h30 au théâtre La Belle Etoile, 14 rue Saint Just à Saint Denis (métro 12, Front Populaire).
Au programme : rencontre avec les grévistes et leurs soutiens, projections, musique, coin jeux pour les enfants, gâteaux et joie de lutter !

Le comité de soutien aux grévistes d’H.Reinier-ONET

Page Facebook du comité de soutien : https://www.facebook.com/soutienGreveONET/

Caisse de grève en ligne : https://www.lepotcommun.fr/pot/smk9h0kl