L’abandon du projet de construction de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes et le non renouvellement de la DUP viennent d’être confirmés. Ce projet sera définitivement abandonné le 8 février.
C’est une victoire conquise par la mobilisation importante localement et partout en France. Une victoire permise sur le terrain grâce à la résistance paysanne et l’occupation de la ZAD par des femmes et des hommes qui proposent une agriculture différente et l’autogestion de leurs activités.

Cependant ce territoire doit pouvoir rester un espace d’expérimentation sociale, environnementale et agricole.

Les paysan-nes et habitant-es exproprié-es doivent pouvoir recouvrer pleinement leurs droits au plus vite et des négociations doivent s’ouvrir avec celles et ceux qui sont venus habiter ces dernières années dans le bocage pour le défendre et qui souhaitent continuer à y vivre ainsi qu’à en prendre en soin.

La lutte paye et cette victoire doit être porteuse d’espoir pour s’opposer à Europacity, projet de mégacomplexe touristico-commercial à plus de trois milliards d’euros porté par Immochan, la filiale immobilière du groupe Auchan, et le conglomérat chinois Wanda. Ce complexe rencontre également une forte opposition locale, régionale et nationale, y compris par un voeu adopté par le conseil municipal de Saint-Denis et d’autres collectivités.

REVE-Insoumis soutient sans réserve ce  ras-le-bol d’une partie de la société civile contre de tels projets mégalomanes, avatars de l’hyperconsommation, considérés comme inutiles se multiplie.