Les recettes de gestion : sont les recettes courantes de la collectivité
– Atténuation de charges : remboursements divers sur les rémunérations du personnel et sur les cotisations sociales, pour les agents absents faisant l’objet d’une prise en charge de l’assurance maladie.
– Les produits des services : la facturation des services aux usagers (restauration, centre de loisirs, crèches, activités sportives, séjours …). Les redevances d’occupation et d’utilisation du domaine communal ainsi que les facturations de services aux partenaires tels que Plaine Commune.
– Les impôts et taxes directs locaux : taxe d’habitation, taxes foncières, fiscalité reversée (attribution de compensation de l’Etat FSRIF et Compensation de Plaine Commune) et diverses taxes ( droits de mutation sur toute transaction immobilière, taxe sur l’électricité, droits emplacements du marché …)
– Dotations et participations : concours financiers de l’Etat ainsi que les subventions et financements de divers partenaires : CAF, département, Etat …….
– Autres produits de gestion courante : Revenus de la location des immeubles communaux et des redevances versées par les concessionnaires.

Les recettes réelles : somme des recettes réelles de fonctionnement et des recettes réelles d’investissement
– Les produits financiers : opérations menées sur la dette communale
– Les produits exceptionnels : estimations de recettes exceptionnelles, très aléatoires.
– Reprises de provisions : afin de solder les provisions existantes et d’en financer de nouvelles.