En soutien à la gare de St Denis avec les travailleuses et travailleurs de la propreté Onet le 18 avril 2018. Pour rappel les salariés d’Onet ont été soutenus par les cheminots pendant leur lutte de 45 jours pour défendre leurs droits. Pour lire l’article.
Aujourd’hui ce sont les salariés d’Onet qui sont solidaires des Cheminots de Paris-Nord en particulier et de tous les autres en général.
Le mot d’ordre des cheminots: Contre Macron, nous les Cheminots, on tient le coup!

La caisse de grève pour soutenir les cheminots c’est par ici.