60 à 80% des élèves étaient en attente d’un établissement, selon les enseignants. Les équipes éducatives et élèves ont décidé de bloquer l’établissement scolaire pour manifester contre «le caractère discriminatoire de Parcoupsup».