Plusieurs milliers de retraité-es ont battu le pavé jeudi 14 juin 2018 à Paris à l’appel de neuf organisations syndicales et associatives, contre le blocage de leurs pensions grevées par la hausse du taux de la CSG sur les retraites. Cette journée fait partie d’un mouvement pour dénoncer toutes les attaques passées et à venir.

La réforme que veut le gouvernement Macron-Philippe va aggraver la situation, en particulier celles des femmes. A lire dans Libération la tribune de  Christiane MARTY, Membre de la Fondation Copernic, membre du conseil scientifique d’Attac .