Deux élues du groupe REVE-Insoumis ont participé à des formations des élus locaux et parlementaires, ouvertes aux insoumis-es du 21 au 25 aout 2019 au centre des congrès de Toulouse.

Au total, une vingtaine d’ateliers de 3 heures chacun animée par des intervenants spécialisés sur le thème proposé et qui a tenté de répondre aux interrogations des élus dans les nombreux domaines de compétences de leur collectivité comme : lire et comprendre un budget, développer les centres de santé publics, la Politique Agricole Commune, exercer un mandat d’élu, l’urbanisme (Un combat citoyen), l’urgence climatique, les politiques nationales et européennes de l’eau, bâtir un projet d’agriculture bio urbaine…

Conception : l’une des thématiques qui m’a beaucoup appris est celle du budget. C’est la terreur des jeunes élus (1er mandat) comme moi. On n’y comprend rien au début. Et là, l’intervenante nous a donner des pistes permettant d’identifier les marges de manœuvre au travers des documents budgétaires, de connaitre les différents indicateurs à surveiller, d’identifier les leviers d’actions possibles… Tout le monde peut en comprendre les mécanismes car ils ne sont pas si éloignés de la tenue d’une comptabilité personnelle.

Martine : Tenant compte d’une réflexion citoyenne qui émerge sur le changement climatique, sur la souffrance animale et la mal bouffe, j’ai de fait, entres autres, participé, à la formation Vers un modèle moins carné et pour des enjeux écologiques, économiques, éthiques et sanitaires. L’intervenante était présidente de l’association végétarienne de France, assistée par un médecin spécialiste dans la nutrition. Évidemment il à été question des lobbies dans l’industrie de l’alimentation, et des grandes fermes industrielles  bovines et l’élevage intensif des poulets. Un débat serait nécessaire et indispensable au sein de notre ville pour infléchir sur notre consommation de viande et voir les conséquences catastrophiques sur l’environnement

Conclusion : ces formations sont très intéressantes et instructives car la fonction d’un élu est très complexe. Elles nous permettent d’approfondir nos connaissances et de mieux maitriser les compétences de la collectivité : finances publiques, urbanisme, administration générale, élections et fonctionnement des institutions, action culturelle, sociale, environnement, développement durable, commande publique, vie associative, aménagement du territoire … et surtout le plus motivant rencontrer et débattre avec les autres élus de la France entière pour partager nos expériences.

Martine Rogeret et Conception Diez-Soto-Diez