La période est singulière pour les services de nos collectivités, les conditions de travail difficiles, mais les responsabilités de l’action publique restent d’actualité. En ces temps de pandémie et de confinement, la responsabilité de Plaine Commune et des Villes est particulièrement importante. L’activité du service du développement local en est une forte illustration. Masques, alimentation, ravitaillement en produits frais -et sains-, c’est toute une énergie, des intelligences collectives qui se révèlent et se mobilisent. Une enjeu de taille aussi pour dès aujourd’hui et demain, une autre économie locale un autre développement par et asservie des habitant-es. 

Note d’information
1.    Activités du pôle tourisme et patrimoine

Dossiers liés à la crise Coronavirus
–  Le pôle veille attentivement sur l’impact de la crise sur le secteur du tourisme, y compris pour les aides et la communication avec les acteurs en direct, en lien avec les autres services économiques.
–  Le confinement a déplacé certaines occupations illégales du domaine public. Les problèmes ponctuels qui s’en suivent (ex : Porte de Paris) sont suivis, avec l’appui du groupe de travail tourisme et sécurité, en lien avec les villes.
–  Une réflexion est engagée avec les partenaires (Office du Tourisme Intercommunal, Comité régional du tourisme, OTCP…) sur une préparation de sortie de crise.
–  Une réflexion est menée en interne à Plaine Commune sur la taxe de séjour. Je me suis prononcé pour un report du versement de celle-ci.

 Au-delà de ces actions liées à la pandémie, le travail se poursuit sur les dossiers courants :
– Valorisation du Canal St Denis : En lien avec l’OTI et les Villes, lancement de la 5ème édition de la Street Art Avenue (SAA),
o   Préparation de l’inauguration de l’évènement « La Seine  à vélo » (13/6), préparation des animations bassin de la Maltournée dans le cadre de l’Eté du canal (18/19 juillet).

 Certaines manifestations seront peut-être annulées ou reportées
– Le travail partenarial se poursuit avec le Marché aux Puces de Saint-Ouen. Une convention est en cours d’élaboration.
– La mission de valorisation des savoir-faire locaux, de l’artisanat d’art et de la création se déploie, en particulier en préparant les prochaines Foires des savoir-faire et dans l’accompagnement des acteurs dans le dépôt de demandes de subventions et des dispositifs d’accompagnement liés aux confinements.
– En matière de patrimoine, ce temps de confinement est mis à profit pour valoriser les richesses patrimoniales auprès des habitant.e.s, des agents, salarié.e.s en collectant des ressources auprès des partenaires et en diffusant via sites internet et réseaux sociaux .

2.    Activités du pôle ESS et économie alternative

Dossiers liés à la crise Coronavirus
– Un diagnostic de la situation des acteurs ESS est en cours et la réflexion est engagée sur les éventuelles évolutions de l’appel à projet ESS qui devra faire l’objet de décisions rapides pour qu’il soit lancé dans des délais raisonnables . (NB : 3 autres appels à projet de Plaine Commune vont être lancés, dans les délais prévus initialement).
– Le Fonds d’Avances Remboursable de Garances, auquel participe Plaine Commune, nous a sollicité pour renforcer ses moyens d’aide aux structures ESS. Une réponse positive est soumise à validation de la présidence de l’EPT.
– Nous soutenons activement la coordination des acteurs ESS qui se mobilisent sur la crise d’une part dans le domaine alimentation/agriculture (maraîchage et distribution de repas, livraison vélo), d’autre part sur la fabrication de masques.
–  Les différentes mesures prises pour accompagner ces acteurs fait l’objet d’une veille permanente et de communication en direct avec les acteurs.

  • Suivi des dossiers courants :

– Le lancement de l’Appel à Projet ESS se prépare.
–  Le dossier de la Centrale de mobilité à l’Ile-Saint-Denis a pris du retard et continue d’être suivi attentivement en lien avec la Ville.
–  L’appel à Manifestation d’intérêt Cress/Ademe  L’ESS : accélérateur des transitions écologiques est à l’étude.
–  L’Appel à projet agriculture urbaine « Quartiers Fertiles » de l’ANRU fait l’objet d’un repérage des possibilités en lien relation avec les Unités Territoriales Rénovation Urbaine de Plaine Commune.
– La Boucle Alimentaire Locale de Stains est accompagnée notamment sur la mise en place de l’AMI (appel à manifestation d’intérêt) pour la mise à disposition de foncier sur la ZAC des tartres.
– Le projet d’agriculture urbaine Fort de l’Est à Saint-Denis connaît désormais ses lauréats (La Sauge et Engrainage), le travail se poursuit avec les autres services de Plaine Commune impliqués (aménagement, écologie urbaine notamment) et la ville de Saint Denis.

Je tiens à saluer la professionnalité et l’engagement des services dans des conditions très particulières et difficiles.

Toutes ces actions s’inscrivent dans nos orientations de valorisation et de durabilité de l’économie locale, de déploiement de filières métiers ancrées dans le territoire et de la stratégie adoptée par Plaine commune en matière d’alimentation et d’agriculture urbaine, dans lesquelles les villes ont toute leur place.

Patrick Vassallo, Saint-Denis le 20.04.2020